Ce site indépendant, ouvert et participatif recueille des informations dans les 11 villes françaises aujourd'hui sous l'emprise du Front National. Il est animé par des citoyens qui refusent le nouvel ordre imposé par l'extrême droite au niveau local. Nous pensons en effet que le partage d'informations est déterminant pour la démocratie, en particulier dans ces villes qui verrouillent aujourd'hui la communication afin de se donner une image présentable. Ici nous rassemblons donc des faits et non des rumeurs : le site est régulièrement mis à jour et chacun peut y prendre part.  L'extrême droite prospère avec la misère et l'éclatement des relations sociales. leFNdansmaville.fr est une manière de riposter. A chacun de s'en saisir. Une riposte constructive, au long cours, méthodique. A vos plumes !

Pourquoi l'élection du maire peut être annulée le 11 mai prochain

Le recours citoyen contre le maire de Villers-Cotterêts n'a pas beaucoup intéressé les journalistes jusqu'au 17 avril dernier... Mais les conclusions du rapporteur public du Conseil d'Etat ont démontré, comme nous l'avions annoncé, les "manoeuvres" de F. Briffaut, cadre multi-cumulard du FN, qui a tout fait pour être élu au mépris de la loi. Le jugement tombera le 11 mai prochain et pourrait ouvrir une nouvelle page démocratique pour la ville et ses habitants.

Le Maire FN de Villers-Cotterêts bientôt invalidé pour manoeuvre électorale ?

Le Rapporteur public du Conseil d'Etat a été très clair : "Franck Briffaut était inéligible à la date des éléctions car il avait déménagé en 2010 et s'est maintenu par manoeuvre sur les listes électorales".

le FN, parti de cumulards

Mais comment l'actuel maire de Villers- Cotterêts peut il être à 100 % maire, et en même temps conseiller régional, mais aussi vice président de la communauté de communes, conseiller départemental et responsable national dans son parti ? En fait il cumule et ne peut pas faire le boulot nécessaire... Joli renouvellement : on voit les pratiques du FN, " faites ce que je dis, pas ce que je fais"...

Et qui paye les milliers d'euros versés à F. Briffaut chaque mois ? Les Cotteréziens....

Ils vont être ravis de l'apprendre.

L'aisne menacée

On s'y attendait un peu mais les résultats sont rudes : l'extrême droite obtient des résultats historiques dans l'Aisne et le Département est menacé. Les électurs vont-ils donc confier les transports, l'éducation, la culture à des élus du Front national ? Ce serait le signe d'une désaffection immense pour la politique (la "chose publique") et ses représentants traditionnels, comme on préfère détruire une instittution qu'on juge inutile plutôt que d'essayer de la transformer.

Les "nouveaux" (?) maires FN : pas si nouveaux...

A la fin des années 80, les maires d’extrême droite avaient un bilan lamentable à Vitrolles, Toulon, ou Marignane : climat de haine, finances publiques catastrophiques, démocratie bafouée, violences... Marine Le Pen et ses acolytes cherchent aujourdh'ui à banaliser le Front national, donc chacun est prié de ne pas faire trop de vagues, tout en donnant des signaux à l'electorat réactionnaire. Mais les équipes municiplaes sont désorganisées, inexpérimentées, et elles retombent dans les mêmes travers....

le maire de Hayange (Moselle) condamné à un an d’inéligibilité

Fabien Engelmann, le maire de Hayange (Moselle), a été condamné vendredi 19 décembre à un an d’inéligibilité après le rejet de ses comptes de campagne. 

Briffaut bientôt invalidé pour "manoeuvres" et "fraude" ?

Le Maire qui n'habitait pas "sa" ville : bientôt invalidé ?

Trois plaintes pour propos racistes contre un élu

Dimanche après-midi, un couple et une femme d’origine antillaise ont déposé plainte à la gendarmerie de Villers-Cotterêts contre un adjoint FN de la cité d’Alexandre Dumas, pour propos raciste. C’est le résultat d’une scène survenue vendredi soir à la gare de Villers-Cotterêts, où un des adjoints, nouvellement élu en mars dernier, aurait proféré des propos tels que « retourne dans ta cambrousse  » au mari qui attendait sa femme dans sa voiture, stationnée devant la sortie de la gare.

Les drôles de priorités d'un maire...pas si drôle : couvre feu

Le maire d'extrême droite de Béziers, Robert Ménard, a instauré un couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans. Cette mesure, en vigueur du 15 juin au 15 septembre, interdit à ces derniers de sortir non accompagnés entre 23 heures et 6 heures du matin, "dans un certain nombre de secteurs".

Et vivent les néo-fascistes ! l'extrême droite les accueillent !

A Béziers, Robert Ménard place à la tête de son cabinet deux sulfureux personnages, issus de l'extrême droite radicale. André-Yves Beck devient directeur de cabinet ; Christophe Pacotte, chef de cabinet. Le premier a été membre de Troisième voie et fondateur de Nouvelle Résistance, formation nationaliste-révolutionnaire active entre 1991 et 1997. Christophe Pacotte, lui, a été membre du bureau directeur du Bloc identitaire (BI).

le FN s'en prend aux plus modestes...et à leurs enfants

Joris Hébrard, le maire du Pontet (Vaucluse)supprime la gratuité totale de la cantine pour les ménages les plus démunis. "Les familles doivent contribuer aux charges collectives. Ce qui est gratuit pour les uns est payant pour les autres, car le coût est supporté par la collectivité. Nous souhaitons responsabiliser les parents.

première mesure du FN : Augmenter les indemnités de ses élus

A Cogolin (Var), le nouveau maire , Marc-Etienne Lansade, qui s'était engagé à réduire les coûts de fonctionnement de la Ville, surendettée, revalorise son salaire de 14,72%.

le FN s'en prend à la liberté de culte

A Mantes-la-Ville (Yvelines), le maire Cyril Nauth décide de bloquer la vente d'un bâtiment destiné à devenir une salle de prière pour les musulmans. Le processus remontait pourtant à 2008 et son prédécesseur socialiste avait déjà signé la promesse de vente du terrain. L'ancienne salle de prière sera, elle, bientôt détruite. "Le projet d'une mosquée n'est pas une priorité pour les habitants", fait valoir le nouvel édile. 

le FN s'en prend à l'islam

A peine élu à Hayange (Moselle), Fabien Engelmann publie une autobiographie Du gauchisme au patriotisme dans laquelle il critique "un dogme mahométan très offensif, dangereux pour la démocratie, pour les droits des femmes et pour nos libertés individuelles". "L'islam me fait peur, pour le respect du droit de la femme, des minorités... J'ai lu le Coran et ce livre me fait peur", précise-t-il à l'AFP. 

le maire s'attaque aux enfants des chômeurs

A Béziers (Hérault), le maire Robert Ménard, élu avec le soutien du FN, propose d'interdire l'étude surveillée du matin aux élèves de primaire dont les parents sont au chômage. La mesure est justifiée par un souci "d'économies". Elle vise l'étude surveillée entre 7h35 et 8h30 le matin que le maire veut remplacer par un simple "accueil".  

L'ouverture européenne de l'extrême droite

A Fréjus (Var), David Rachline fait immédiatement part de son souhait de retirer le drapeau européen du fronton de l'Hôtel de Ville. Une décision saluée par Marine Le Pen, la présidente du FN. 

Le FN s'en prend à la Ligue des droits de l'homme

À peine élu, Steeve Briois, le nouveau maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), annonce que la Ligue des Droits de l'Hommedevra bientôtquitter le local qu'elle occupait depuis une dizaine d'années.

Henin Beaumont : chante le Chant des Partisans pour la fête de la musique

Henin Beaumont : Quand la fête de la musique permet de dire non au FN !!!! Hénin Beaumont l'a fait !!!!

( merci à " Luttons contre le FN " !! )

http://zupimages.net/up/14/25/drvn.png

Lens : un élu ancien membre du Bloc Identitaire : aucun problème pour le FN

... et voilà...!!! " Pour le Front national, aucun problème à ce que le conseiller municipal, Olivier Normand [Bloc Identitaire], siège au conseil municipal [de Lens]. Il a été élu. "
(désolé, la suite de l'article est réservée aux abonnés) :

http://www.lavoixdunord.fr/region/un-conseiller-municipal-de-lens-ancien-membre-du-bloc-ia35b54051n2173766

Pages

Qui sommes-nous ?

Ce site indépendant, ouvert et participatif recueille des informations dans les 11 villes françaises aujourd'hui sous l'emprise du Front National. Il est animé par des citoyens qui refusent le nouvel ordre imposé par l'extrême droite au niveau local. 

Nous contacter

Les coordonnées du collectif :

Nouveaux membres

  • raymondpierre
  • petitsitoyen
  • hussardnoir8@gm...
  • AugusteMaquet
  • Manon

Connexion utilisateur